Quand, comment, pourquoi et pour qui agir ?


Le projet de Jonas Guyot et Matthieu Dardaillon dans Les entrepreneurs qui changent le monde.



Aujourd'hui, on va vous parler d'un livre pionnier de notre immersion dans l'entrepreneuriat social : Les entrepreneurs qui changent le monde. A l'époque du lancement du projet Destination Changemakers, Matthieu Dardaillon et Jonas Guyot étaient en quête de sens dans leur future carrière professionnelle. La volonté d'agir pour le bien commun était le moteur de tous leurs projets et nous sommes actuellement dans le même état d'esprit. Conscients des quelques bienfaits de l'entreprise capitaliste, ils étaient persuadés qu'un nouveau modèle de coopération avec le secteur social devait voir le jour.



Les entrepreneurs qui changent le monde c’est donc :


- Un livre qui raconte comment Matthieu Dardaillon et Jonas Guyot sont partis à la rencontre d'entrepreneurs qui changent le monde. La démarche est simple : ils sont partis trois mois, dans trois pays différents pour aller travailler et apprendre aux côtés de trois entrepreneurs ayant construit un projet à impact positif. L'objectif était d'observer ce qui se faisait ailleurs pour s'en inspirer et revenir en France pour adopter des solutions innovantes à fort impact social.


- Deux étudiants en école de commerce qui se sont rendus compte que la grande entreprise capitaliste n'est pas un modèle viable pour demain. La course aux profits et aux dividendes nuit à la construction d'une société durable. De nouvelles entités, plus respectueuses des hommes et de l'environnement doivent éclore pour mieux répondre aux enjeux des populations locales. Ainsi, naissent, partout dans le monde, des entrepreneurs du changement que Jonas et Matthieu mettent aujourd'hui en lumière en France avec leur programme Ticket For Change : “activateur de talents pour transformer la société par l'entrepreneuriat et l'intrapreneuriat*”'. Ils ont à cœur d'accompagner les talents qui pourront contribuer à résoudre les problèmes de la société française.


"Nous aspirons à devenir acteurs du changement, et ce projet est conçu comme un voyage initiatique pour trouver notre voie" - Matthieu et Jonas

- Beaucoup de travail en amont des missions. Il a d’abord fallu cibler les entrepreneurs potentiels avec qui travailler sur place. L'idée de départ était de réaliser un tour du monde des entrepreneurs sociaux pour s’imprégner de solutions innovantes et de les importer en France à leur retour. Ils ont finalement décidé de développer leurs compétences auprès des trois projets suivants :

- Gawad Kalinga aux Philippines en partenariat avec Schneider Electric pour l’accès à l’énergie durable pour les populations à faible revenu,

- I Say Organic en Inde pour le soutien des producteurs issus de l’agriculture biologique,

- La Laiterie du Berger au Sénégal en partenariat avec Danone.


Ensuite, un travail conséquent de démarchage a dû être nécessaire pour le financement du voyage. Après avoir sonné à près d’une centaine de portes, ils ont finalement été aidés par des soutiens tels que Danone, la fondation Masalina, Doing Good Doing Well et une campagne de financement participatif via Ulule (voir leur dossier de présentation ici).


- De nombreuses rencontres. Jonas et Matthieu nous font part des échanges qu’ils ont eu avant, pendant et après leur projet Destination Changemakers. Ces rencontres leurs ont permis de nourrir des réflexions sur diverses aspects sociaux et environnementaux, de comprendre les différences entre les écosystèmes (notamment entre les "pays du sud" et les "pays du nord"), de prendre conscience de la variété des problèmes à résoudre et des multiples solutions qui sont ou pourraient être mises en place en France et dans le monde.


Si ce livre peut faire éprouver un sentiment de culpabilité, il fait également naître la conviction qu’il est toujours possible d’agir. Jonas et Matthieu ont rempli ces pages d’optimisme et de bienveillance. Ils répondent à des questions que beaucoup de gens se posent. Quand, comment, pourquoi et pour qui agir ?

Chacun peut se faire son propre avis, construire son propre chemin, les règles de l'entrepreneuriat social sont adaptables, uniques pour chaque personne mais l’objectif reste le même : améliorer la société.



* intrapreneur : salarié d'une entreprise qui favorise les projets innovants au sein de son département.

87 vues

© 2020 by SOCIAL BUSINESS ADDICT.